CAP140519


De bonne humeur , ce mardi 24 mai les seniors se sont levés tôt pour rejoindre le car conduit par Pierre et en cours de route vers Grenoble Philippe de Littoral voyages prend la relève et nous emmènent pour un périple de 11 jours dans les Capitales d'Europe Centrale. Nous nous arrêtons à St Julien près de Genève au restaurant « les cocottes » Nous commençons bien. Nous reprenons la route et au loin on aperçoit le Mont Blanc, le lac de Neuchatel, nous dépassons Bern et prenons la direction de Zurich. Après 2 jours de car notre Guide Harald nous rejoint et est avec nous pendant tout le séjour. Nous descendons au top hôtel de Prague. La façade de l'hôtel ne paie pas de mine mais par contre l'intérieur est de toute beauté. Nous avons admiré le jardin japonais, le plan d'eau avec sa fontaine. Et enfin nous posons nos bagages pendant 2 jours. Nous allons pouvoir nous détendre en passant une bonne nuit. D'abord, nous nous dirigeons vers le restaurant, les serveurs ont un abord froid, pas souriants et je crois qu'ils n'aiment pas trop les français. Le lendemain matin jeudi notre guide local Ana nous commente la ville de Prague. Prague appelée la «ville d'or» est une ville bohème, colorée et pleine de charme. Un harmonieux mélange de styles architecturaux. Au pas de charge nous déambulons toute la journée aux alentours de la Vielle-Ville, son dédale de ruelles pavées et ses ponts de pierre enjambant la rivière Vlata.


Le Pont Charles est l’un des principaux monuments et symbole de Prague, difficile de se frayer un chemin parmi la foule, mais c’est un bonheur de traverser le pont au rythme des musiciens de rue, des peintres et vendeurs de bibelots.
Nous visitons Le château de Prague d'une superficie de 540 Km2 , sur son promontoire dominant la rivière, regorge de richesses historiques et artistiques. Il fait partie des joyaux du patrimoine mondial de l'unesco, c’est le lieu de résidence du président de la République tchèque. La façade de graffites du Jeu de paume, les partitions annotées par Mozart au musée privé du palais Lobkowicz, sa terrasse dominant la ville, les maisonnettes colorées de la Ruelle d'or, les jardins qui fleurissent les remparts et les fabuleux vitraux signés Alfons Mucha dans la nef de l'imposante cathédrale Saint-Guy, Saint Venceslas et Saint-Adalbert. Siège de l’archevêché de Prague, la cathédrale Saint-Guy est le plus important bâtiment gothique de la ville, situé au milieu du complexe du Château. On y voit une rotonde en pierre (Xème siècle), puis une église romane, On ajoute à la tour une élégante galerie Renaissance et un dôme à l’époque baroque. À l’extérieur, on découvre une magnifique mosaïque vénitienne sur fond d’or. Cette « porte d’or » nous conduit directement à la chapelle Saint-Venceslas, somptueusement ornée de pierres précieuses, de stucs dorés et de fresques : c’est là que se trouve la tombe de Saint-Venceslas, grand Saint patron du royaume de Bohême, les sépultures de Saint-Venceslas et Saint-Adalbert . Derrière la porte à l’arrière sont conservés les précieux joyaux de la couronne, très rarement montrés au public.

Nous nous dirigeons devant la tour de l'ancien hôtel de ville pour voir l'horloge astronomique. Elle est l'une des principales attractions de Prague. En plus de donner l'heure, elle indique également la position de la lune et du soleil. Un cadran avec des médaillons représente les mois et un mécanisme qui toutes les heures, déclenche le défilé des douze apôtres. D'autres figurines prennent vie, elles représentent la cupidité, la vanité et la mort dont les habitants craignaient à cette époque là.
Nous découvrons le marché Havelska Heitza,  où l’on trouve des produits locaux (mais aussi beaucoup de souvenirs pour les voyageurs !) Nous avons quartier libre pour faire nos emplettes.

Nous débutons cette seconde journée à Prague pour découvrir le quartier juif et son cimetière. Nous continuons la visite à pied de la Cité juive de Prague, Ana nous retrace l’histoire de ce qui était autrefois le plus grand ghetto juif en Europe. Nous entrons dans le Musée Juif, lieu incontournable à Prague. La visite embrasse l’histoire, les traditions et les légendes du peuple juif. Comment ils ont vécu, travaillé et survécu dans le quartier juif, l'influence sur les arts, la culture.... Nous entrons dans la synagogue Vieille-Nouvelle date des années 1270, on observe les inscriptions et l'on s'aperçoit que des familles entières ont été déportées. Emouvant autant qu'effrayant. Et puis vient notre découverte du cimetière Juif de Prague, dont les premières tombes datent du XVème siècle, elles jonchent la terre.
Dans le quartier Josefov (juif), nous trouvons la statue de Franz Kafka, le célèbre écrivain Tchèque.

Le 5ème jour Vienne. Très belle ville. Nous visitons la Cathédrale St-Etienne avec son ciel de lit.  Sur le toit se trouve l'emblème de l'Empire d'Autriche-Hongrie : l'aigle à deux têtes. La flèche la plus haute de la cathédrale culmine à 136 mètres de hauteur, Accessoirement, c'est également la cathédrale où le compositeur Wolfgang Amadeus Mozart s'est marié.
Le lendemain matin, une visite du château de Schönbrunn est programmé. Mais une surprise nous attend. Quelle surprise ! Voir La Grande Roue de Vienne et y monter. Malgré l'appréhension, pour certain(e)s nous entrons dans les nacelles. À presque 65 m de haut, on admire la vue sur la métropole danubienne et là les appareils crépitent.
Après s'être restauré, nous entrons dans le château impérial de Schönbrunn. Magnifique ensemble architectural, un des monuments baroques parmi les plus importants d’Europe. La visite présente 40 pièces. L’ombre de Sissi et de son mari, l’empereur François-Joseph Ier est très présente. Egalement Marie Thérèse avec ses 16 enfants. Une belle balade dans les jardins à la française mène au mont Schönbrunner, d’où la vue sur le domaine est saisissante. L'impératrice était bonne cavalière, d'ailleurs ont a pu admirer de loin de beaux chevaux dans leur box.
Nous quittons Vienne pour Brastislava en Slovaquie.également appelée «la beauté sur le Danube» s'étend sur les deux rives du Danube.
L'après-midi, nous faisons connaissance de notre guide locale avec Ana la hongroise et continuons par la découverte de Visegrad et la courbe du Danube. Sa forteresse surplombant la boucle du Danube, Le panorama sur les méandres du fleuve est superbe.
Ensuite Szentendre (prononcer Saint André), un petit village hongrois situé sur le Danube. Pittoresque ! En fait le village lui-même nous a charmé avec son folklore de pacotille.Ses maisons colorées et ses rues étroites et pavées. La place principale présente un décor d'abajours, de galeries d'art et de boutiques artisanales que nous n'avons pu faire faute de temps. Juste à côté de la place l'église orthodoxe grecque.
le 8 ème jour nous allons à Budapest .Nous commençons la visite de Pest qui est en bas de la ville. A la place des Héros nous contournons à pied le Château de vajdahuna, visite des Thermes de Szechenyi. Ensuite déjeuner sans pain (ça nous a manqué). Après visite de Buda en haut de la ville, le bastion des pêcheurs avec l'église Saint-Mathias, la Citadelle et la montée au Mont Geller avec une vue magnifique et panoramique du Danube.
Nous étions tous d'accord pour faire une promenade en bateau sur le Danube. Il faisait pas chaud et beaucoup de vent, mais malgré tout nous en avons bien profité. De plus une coupe de mousseux ou jus de fruits nous a été servi. Super moment.
Le 9ème jour, Direction Melk. Visite de la magnifique abbaye bénédictine baroque et son jardin qui surplombe la ville et le Danube. Devant le parlement nous avons eu la chance d'assister à la relève de la garde, nous continuons vers Salzbourg par les lacs. Et repas à l'Hôtel. Une autre surprise pour couronner la fin du voyage un folklore local avec son accordéoniste et chanteur. Quatre hommes sont choisis, châpeau sur la tête, pantalon retroussé les voilà qui s'initient à la danse hongroise. Pas évident ! Chacun devait pousser le cri, franche rigolade. Et en récompense un petit verre de schnaps leur a été offert. Egalement 4 femmes se sont trémoussées et poussé le cri. Elles devaient faire comme les hommes boire le verre de schnaps cul sec, malgré la moue certains et certaines ont apprécié ce petit verre. Nous avons continué à danser. On ne s'y attendait pas une bonne suprise, c'était la cerise sur le gâteau.
Hélas tout à une fin, nous reprenons la route et faisons une halte chez Linda où nous faisons nos derniers achats de souvenirs. Nous laissons Harald prendre son train pour rentrer chez lui. (nous lui chantons ce n'est qu'un au revoir...) très ému et touché. Le bouquet final en découvrant les célèbres chutes du rhin à Schaffausen. Alors là ! à couper le souffle. Du haut du rocher, nous pouvons admirer la puissance et la beauté de ces chutes. Dommage nous aurions aimé faire un tout en bateau pour s'en approcher. Nous passons notre dernière nuit à Mulhouse, nous avons bien sûr manger de la choucroute.
11ème et dernier jour retour en France, notre chez nous.
Pendant tout le séjour nous avons mangé les spécialités des pays et même la soupe « personne n'a dit je n'aime pas ça ! j'en veux pas ! Personne n'a réchigné », logés dans des Hôtels où la literie était bonne. Nous avons parcouru 4600km grâce à Philippe notre chauffeur, nous avons eu un guide accompagnateur Harald super avec une pointe d'humour. Tout le monde a apprécié sa gentillesse, son expression «c'est cela oui... » et bien d'autres, son sourire et sa culture .Nous sommes rentrés avec des souvenirs pleins la tête.
Dans l'ensemble le temps a été avec nous. Nous avons passé de superbes moments de fous rires. Avec toutes les photos de faites nous pourrons les regarder et nous nous remémorerons ce voyage, qui n'est pas le dernier.

Derniere mise à jour le 13/09/2019